Invest in Pau

Pau Béarn Pyrénées, terre de création

Terre du Sud-Ouest, terre de tradition, solidement ancrée dans son histoire, Pau Béarn Pyrénées sait se tourner vers l’avenir et la modernité sans jamais perdre son identité. Fière de son héritage et de ses secrets de fabrication, elle est toujours prête à accueillir de nouveaux talents. La Route des savoir-faire est un bel exemple, elle propose de rencontrer artistes et artisans d’art à travers leurs ateliers.

vivre identite locale pau verdun 0 | Invest in Pau

Pau Béarn Pyrénées sait se tourner vers l’avenir et la modernité sans jamais perdre son identité

Le béarnais, une langue latine

Le béarnais provient du latin populaire importé chez nous par les légions romaines. Le béarnais devient au XIIIème siècle la langue administrative et juridique de l’état Béarn, et ce jusqu’à la Révolution. On l’entend toujours sur les marchés et sur les places de village. C’est la langue maternelle de beaucoup d’anciens, on l’apprend toujours dans les calendretas. Depuis quelques années, musique, chants, danses, patrimoine culturel et littéraire valorisent et diffusent la culture et la langue béarnaise.

Les symboles du Béarn

Les deux vaches rouges aux cornes bleues sont le symbole du Béarn depuis le IXe siècle. Animal sacré des Vaccéens, dont les Béarnais seraient les descendants, la vache est présente en Béarn depuis des temps immémoriaux. Représentant bien le pastoralisme, de pure race béarnaise, l’animal est robuste, fier et généreux !

vivre histoire fier d etre bearnais 0 | Invest in Pau
Le béret Béarnais

Si dès huit ans le garçonnet portait le béret qu’il recevait comme une tradition initiatique, le fameux couvre-chef est devenu un symbole et un accessoire de mode. Sa fabrication made in Béarn se poursuit dans les ateliers de chez Laulhère à Oloron Sainte-Marie ou chez Le Béret Français à Laàs. Le béret a également son musée à Nay, l’occasion de découvrir sa fabrication et son histoire.

Le parapluie du berger

Incontournable au berger pour se protéger des intempéries, ce parapluie est unique : d’une envergure de 140 à 180 centimètres, toile de coton sur un manche de hêtre, il servirait presque de parasol ! Jusqu’à 4 heures de travail pour fabriquer artisanalement cet objet rare : à Pau l’atelier « Au paradis du parapluie » est le seul en France à entretenir ce savoir-faire.

Les sonnailles, et cloches de Nay

C’est sur la commune de Bourdettes, voisine de la bastide de Nay, que l’on trouve l’un des derniers ateliers de fabrication de sonnailles en France. Au pied des Pyrénées, où le pastoralisme et la transhumance sont encore présents, la Maison Daban, depuis 1795, travaille les plaques de tôles pour fabriquer à la main des cloches brasées au four. Ces sonnailles, « instruments de musique » du bétail en montagne, sont indispensables: les animaux ne se dispersent plus, ne sont pas victimes des vipères, et sont plus facilement repérables en plein brouillard. Ce savoir-faire d’excellence leur vaut le label « Entreprise du Patrimoine Vivant ».

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.

En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site.